Free cam4 free credits datingandwedding info

Le dioxyde de soufre réagit avec l'oxygène et l'eau pour former de l'acide sulfurique qui contribue à la formation des particules aérosols qui servent de semences pour les gouttes d'eau.

Comme les nuages réfléchissent la lumière du soleil vers l'espace, toute augmentation des nuages pourrait avoir effacé une fraction du réchauffement dû aux gaz à effet de serre.

L'article suivant, publié le 25 Mai dans Nature, est cosigné par 70 auteurs relevant de 17 institutions internationales de pratiquement toutes les grandes nations scientifiques (sauf le France qui n'a pas souhaité faire partie du projet CLOUD.

Néanmoins, un français, Ortega de l'ONERA est co-auteur de ces études).

C'est pour cette raison que les scientifiques ont généralement supposé qu'autrefois, les cieux de la planète étaient plus ensoleillés qu'ils ne le sont à présent.

Mais, de nos jours, trois nouvelles études montrent comment des émissions naturelles de gaz issues des arbres peuvent également constituer des semences pour les nuages.

Les scientifiques qui sont d'accord avec le fait que le CO2 et d'autres gaz réchauffent la Terre, sont en désaccord profond au sujet de la sensibilité du climat de la planète du fait de ces changements.

Car, aussi étonnant que cela puisse paraître, on ne sait (savait) pas encore exactement comment se forment les nuages à partir de la vapeur d'eau contenue dans l'atmosphère.Ces analyses que je vais évoquer ci-dessous, sont nettement plus compréhensibles que les articles originaux qui se révèlent, comme on s'en doute, particulièrement "techniques".De manière générale, les médias ont largement fait écho à ces découvertes qui semblent marquer un tournant important dans la compréhension de la micro-physico-chimie conduisant à la formation des nuages et qui viennent, entre autres, .La nucléation induite par les ions de particules d'origine purement organique constitue une source potentielle largement répandue de particules aérosols dans l'environnement terrestre présentant une faible pollution par l'acide sulfurique.Les nuages doivent, pour se former, se condenser autour de petites particules appelées aérosols et les aérosols résultant de la pollution anthropique - essentiellement sous la forme d'acide sulfurique - ont contribué à rendre les cieux plus nuageux.

Leave a Reply